Activités
Réparer les chaussures abîmées est l’activité principale du cordonnier. Changement de talons, ressemelage, pose de patins constituent la base de son travail. À l’occasion, il peut aussi remplacer une cambrure, changer une semelle intérieure, colmater une déchirure ou rafraîchir la teinture d’un cuir.
Les demandes évoluent et le cordonnier diversifie de plus en plus ses activités : il étend ses réparations à la maroquinerie (il pourra ainsi réparer un sac dont la lanière a cédé) ou aux vêtements en cuir.
Il propose enfin des services annexes : fabrication de clés, plaques gravées, vente de produits pour chaussures, comme du cirage, des lacets ou des semelles.
 
0ù et comment ?
Travaillant le plus souvent devant ses machines dans son atelier, le cordonnier s’interrompt pour accueillir ses clients et répondre à leurs demandes. En hiver, son activité s’intensifie, car les chaussures s’usent plus vite avec le froid et la pluie.
L’utilisation de nouvelles matières dans la fabrication des chaussures l’oblige à adapter techniques et produits d’entretien.
 

Quelles formations ?
 
Niveau V
- CAP cordonnerie multiservice
- CAP cordonnier bottier
 
Niveau IV
- Bac professionnel métiers du cuir option chaussures
 

Trouvez une formation près de chez vous : 

https://www.choisirlartisanat.fr/les-formations

  
Pour en savoir plus
 
- Fédération française de la cordonnerie et multiservice
Téléphone : 01 42 08 47 50
 
- Les Compagnons du devoir
Téléphone : 01 44 78 22 50 www.compagnons-dudevoir.com
 
- Chambre de métiers et de l’Artisanat
Téléphone : 0 825 36 36 36 (0,15 € TTC la minute)
 
- Onisep
www.onisep.fr
 

Débouchés et évolution
Les débouchés dans ce secteur sont assurés pour de jeunes professionnels qualifiés. Certains cordonniers évoluent vers la confection de chaussures (bottier). D’autres sont labellisés par des marques prestigieuses et deviennent correspondants locaux pour la réparation d’articles haut de gamme.
Après quelques années d’expérience, le cordonnier peut créer ou reprendre une entreprise.
L’activité des cordonniers se répartit aujourd’hui entre la cordonnerie (70 %), la fabrication de clés (20 %) et la vente de fournitures (10 %).

 
Métiers proches
- Maroquinier