Hygiène et sécurité

Handicap : lever les préjugés qui freinent l’emploi !

Handicap : lever les préjugés qui freinent l’emploi !
Une méconnaissance du handicap nourrit la crainte des employeurs à embaucher des personnes en situation de handicap : elles sont plus lentes, plus absentes, plus malades, …
Plus le degré de connaissance du handicap est élevé, plus il induit des stéréotypes positifs, évitant ainsi la discrimination.

Face à certains préjugés, voici quelques leviers pour faciliter l’emploi des personnes handicapées :

Une personne en situation de handicap, c’est une personne en fauteuil roulant !
Moins de 3% des personnes handicapées sont en fauteuil et plus de 80% des personnes handicapées ont un handicap invisible. Si l’on revient à la définition du handicap, elle englobe « toute personne qui a une difficulté, une gêne, ou une impossibilité de réaliser son activité ». Ce qui inclut la dyslexie, le diabète, la surdité, l’épilepsie, …, handicaps souvent invisibles compatibles avec de nombreux emplois.

Employer une personne handicapée rime avec complications, contraintes, coûts !
Il faut parfois adapter les conditions de travail d’une personne en situation de handicap : proposer un logiciel pour un dyslexique ou un malvoyant, un téléphone adapté pour un malentendant, une chaise ergonomique pour des personnes fragiles du dos, …
Ces aménagements sont en partie pris en charge par l’Agefiph qui a pour but d’améliorer l’accès à l’emploi des personnes handicapées. Dès lors que l’entreprise met en place les conditions adéquates, la personne est tout à fait capable d’occuper pleinement son poste.

Employer une personne handicapée, c’est se confronter à moins de performances, plus d’absentéisme !
Une fois en poste, l’insertion durable d’un salarié handicapé dépend de son accueil par ses équipes bien sensibilisées et formées. L’Agefiph mandate et finance des organismes intervenant pour informer/sensibiliser les employeurs sur l’emploi des personnes handicapées. Ces sensibilisations à la carte sont réalisées au sein des entreprises et déployées selon les besoins exprimées : loi et OETH, démystification du handicap, statut de travailleur handicapé, aides et services de l’Agefiph, …

80% des personnes handicapées n’ont pas le Bac et sont difficilement employables !
De plus en plus d’entreprises créent leur propre cursus de formation ou choisissent la voie de l’alternance pour professionnaliser les candidats handicapés recrutés. Trouver les bons candidats, c’est aussi multiplier les canaux de recrutement via les partenaires de droit commun (Pôle Emploi, mission locale, …) mais aussi auprès des partenaires spécifiques (Cap Emploi, Centres de Réadaptation Professionnelle, forums dédiés, milieu adapté, …).

Afin de faire tomber ces préjugés et vous accompagner dans l’intégration de personnes handicapées, des organismes existent sur votre territoire. N’hésitez pas à contacter l’Agefiph et son réseau Cap emploi, Sameth qui vous aideront dans vos démarches.

Plus d’infos sur www.agefiph.fr
Agefiph au 0 800 11 10 09